Press

- La jeune Magali Mayenne mérite une mention pour la qualité de ses interventions en Laura. Sa jolie voix de soprano, déjà bien affirmée, la promet d'évidence à des emplois d'une tout autre envergure. -

A. Caron - Opera Magazine

- Vocalement, Magali Mayenne est à un tournant de sa carrière : la voix monte et la destine sans doute à des emplois plus aigus.. -

Serge Martin - Le Soir

- ...sans oublier Magali Mayenne qui prête avec un bel aplomb son timbre à mi-chemin de la mezzo et de la contralto à la morgue provocante de la Comtesse di Ceprano. -

Serge Martin - Le Soir

- La débutante, Magali Mayenne, a agréablement campé leur fille Rose. -

Michel Voiturier - Le Courrier De L'Escaut

- Magali Mayenne incarne la jeunesse et s'impose, surtout au second acte, par une présence et un aigu intéressant. -

B. Lestarquit

- Eloges aussi pour le reste de la distribution, sur le pont chaque soir, et notamment la Madlena sombre à souhait de Jadranka Jovanovic, le Sparafucile très net de Marco Spotti et le Monterone sobre de Roger Joakim, sans oublier les choeurs ni les comprimari de chez nous comme Patrick Delcour (Marullo) ou Magali Mayenne (la Comtesse et le Page). -

Nicolas Blanmont - La Libre Belgique

- Digne d'éloges aussi, la Laura de notre compatriote Magali Mayenne. -

Nicolas Blanmont - La Libre Belgique

- Nam-Phuong Tran, jeune pianiste Bruxelloise, vient juste d'accompagner le chant de Magali Mayenne, pour une - Invitation au voyage - de Duparc des plus éloquentes. -

P.M. - Invitation au voyage Duparc

Article Magali Mayenne